MLC© Méthode de Libération des Cuirasses

La MLC© Méthode de Libération des Cuirasses, approche globale du corps par le mouvement d’éveil corporel est une approche psychocorporelle et énergétique.

« Le traumatisme n’est pas et ne pourra jamais être complètement guéri tant que nous ne tiendrons pas compte du rôle essentiel joué par le corps. Nous devons comprendre comment le traumatisme affecte le corps et la place prépondérante de celui-ci dans la guérison. Au-delà de la vision mécaniste et réductrice de la vie, il existe une connaissance sensible, émotionnelle, réfléchie de l’organisme vivant. Notre corps nous fait prendre conscience de notre capacité à guérir du traumatisme. » Peter Levine

Nous avons interrogé Juliette, praticienne MLC qui nous parle de son expérience avant d’en avoir fait son métier.

Comment as-tu découvert cette thérapie et pourquoi t’es-tu dirigée vers cette thérapie plutôt qu’une autre ?

J’ai découvert la MLC© (Méthode de Libération des Cuirasses) en 2011 en lisant le livre « Au cœur de notre corps », écrit par Marie Lise Labonté, la créatrice de cette méthode psychocorporelle. La MLC© est une approche globale du corps par le mouvement d’éveil corporel, qui s’inspire entre autres de la médecine psychosomatique et du parcours d’auto-guérison de Marie Lise Labonté. En lisant ce livre, ce fut une révélation! Depuis mes 17 ans, j’ai frappé à beaucoup de portes pour trouver des réponses à mes douleurs physiques et émotionnelles. Ce livre a marqué une première étape, où je me suis dit : « Il y a une solution à tous ces déséquilibres dans mon corps. Surtout, il y a une explication et elle est là, à l’intérieur de moi. C’est possible d’aller mieux. ».

Avais-tu essayé d’autres types de thérapie avant ça?

Oui, comme je le disais, j’ai frappé à de nombreuses portes. Tout d’abord, la médecine dite classique. Ce fut l’impasse, j’étais juste « une angoissée pour le corps médical ». Plus tard, en 2012, j’ai rencontré les médecines alternatives (Ostéopathie, Fasciatherapie, Qi Gong, réflexologie, hypnose, massages énergétiques, homéopathie, fleurs de Bach, sophrologie, acupuncture…). Finalement peu de thérapies, surtout des techniques sur le corps. Durant mon parcours, j’ai fait quelques séances de psychothérapie, mais je n’ai jamais accroché, je pense que j’ai toujours su que la solution était ailleurs et que mon mental était très fort pour contourner le cœur du problème… Je suis également accompagnée par une Posturologue depuis 3 ans. Tout a changé depuis que j’ai compris le principe de globalité du corps et que tout en nous est lié. De haut en bas et de bas en haut.

Combien de temps as-tu eu recours à cette thérapie, à titre personnel?

J’ai débuté ce processus en décembre 2015, cela fait déjà deux ans ! Depuis peu, j’ai terminé la formation et je suis certifiée. Je poursuis ce chemin et la MLC© fait partie intégrante de ma vie. Je l’utilise dès que j’en ai besoin. Durant les 2 années, nous vivons un stage par mois, c’est très intense comme travail sur Soi. Nous sommes soutenus et accompagnés tout au long du chemin, avec beaucoup de bienveillance et d’écoute. Au fil des mois, nous allons à la rencontre de notre corps, nos cuirasses, pour peu à peu y découvrir notre histoire, notre vécu, nos blessures,… et comprendre le langage qui se loge derrière les symptômes, les tensions, les déséquilibres,… tant émotionnel, physique que psychologique. Au-delà des mouvements d’éveil corporel, nous utilisons aussi le dessin, les visualisations ou encore l’écriture pour se défaire, par exemple, des croyances limitatives. Cela a donc duré 2 ans, mais cela continue toujours d’avancer, post formation. Le processus est en marche et la porte vers Moi de plus en plus ouverte.

Qu’est ce que cette thérapie t’a apporté ? La recommanderais-tu ?

Cette « thérapie corporelle » a profondément transformé ma vie. J’ai été en quête de mieux-être durant de longues années, j’ai toujours su qu’il y avait une réponse à mes maux et que ça n’était pas juste dans ma tête comme le disaient certains médecins à l’époque. Notre corps est le réceptacle de notre vécu, il porte les marques de notre histoire, de ce que nous avons refoulé, de ce qui nous a fait mal et que nous n’avons jamais osé nommer. Nous ignorons souvent la charge émotionnelle qui se loge en nous et l’impact sur notre état de santé (physique, psychique et/ou émotionnel). Parfois, faire circuler et libérer les émotions contenues dans le corps suffit à soulager le symptôme.  Il y a aujourd’hui tant de personnes en souffrance et qui sont mal orientées dans le traitement de leurs troubles. C’est un vaste sujet qui me passionne, comme vous l’aurez compris !

Pour ma part, et comme je le disais, cette méthode est arrivée au bon moment dans ma vie et elle m’a apporté soutien, écoute et bienveillance, me permettant de vivre ce processus à travers mon corps, jusqu’à me transformer et être mieux dans ma vie, dans ma peau. J’ai eu de nombreuses prises de conscience durant ces 2 années et j’avance à mon rythme, vers ce qu’on appelle « le cœur de mon corps ». J’ai appris à profondément me connaître. C’est un chemin qui demande temps et patience, où la volonté n’a pas de place, et où l’on rencontre des phases difficiles, mais ce qui se cache derrière est magnifique et en vaut la peine. Au-delà des maux, dans notre corps, se logent beaucoup de joie et de douceur. C’est aussi cela le parcours MLC©, c’est reconnecter avec ces belles ressources en nous. On a souvent peur d’ouvrir la porte en Soi, et pourtant la clé est bien là.  J’ai libéré mon corps de tensions immenses, de couches d’émotions enfouies dans mes muscles, ma chair, mes articulations…et j’ai retrouvé un mieux-être global, de l’espace dans le corps, de la vitalité, de la confiance, de l’ancrage, l’ouverture à l’amour,… Je dirais que je suis devenue peu à peu qui j’étais vraiment, enlevant à mon rythme toutes ces couches qui me faisaient mal. Et le chemin n’est pas terminé, c’est le chemin d’une vie !

Pourrais-tu nous décrire comment se passe une séance de MLC©?

Une séance MLC© dure environ 1h15. À chaque séance, le participant vit 45/50mn de mouvements d’éveil corporel, guidé par la voix du praticien. La MLC© se pratique debout, assis ou allongé, avec des instruments type balles de tennis, balles mousses, bâtons mousse… Au fil de la séance, le participant explore les différentes zones de son corps, dans des mouvements doux.  Avec la MLC©, on se rencontre en douceur, par le corps, à son rythme. On va petit à petit pénétrer les couches musculaires superficielles, moyennes puis profondes et laisser ce dialogue s’installer entre le corps et notre esprit. Peu à peu, on va permettre à la vie de circuler de nouveau, dans des zones où elle a été enfouie au fil des années, pour habiter un corps libéré et non plus enfermé. La MLC© se pratique par cycles de 10 séances environ, afin de rencontrer le corps dans sa globalité.

Selon toi, pour quel type de traumatisme cette thérapie peut aider ou dans quel cas se diriger vers cette méthode? 

Je dirais que cette méthode peut aider toutes personnes en recherche d’un mieux-être physique, psychique et/ou émotionnel et souhaitant se découvrir par le corps. Il n’y a pas un traumatisme en particulier que la MLC© va aider. La MLC© va aider à entrer en présence de son corps, pour aller y rencontrer nos tensions, nos mémoires et parfois nos traumatismes. On ne sait pas toujours ce que l’on renferme, car c’est souvent refoulé et bloqué, ce qui explique l’apparition des symptômes et déséquilibres dans le corps. La MLC© va proposer une voie vers le mieux-être et donc l’espoir que c’est possible d’aller mieux. C’est important de se reconnecter à cette ressource en Soi pour défaire la fameuse pelote de laine de notre vie. Aujourd’hui, il existe de nombreux outils pour se rencontrer, notamment des méthodes sur le corps pour se libérer d’un point de vue émotionnel. La MLC© ressemble finalement à peu de méthode.

 

Si cette méthode vous titille, Juliette est aujourd’hui praticienne MLC© à Antony (92), rdv sur son site www.lequilibre-retrouve-mlc.com

ACTIVITÉ D’AUTOMNE

Durant cette saison la nature se prépare à l’hiver et s’endort peu à peu… un mélange de senteurs et de couleurs donne à cette période un charme unique. Le vert laisse place au jaune, rouge et chaque promenade en forêt devient une source d’émerveillement et de découvertes.

S’aérer la tête, se ressourcer, se reconnecter avec soi-même. Nous pouvons nous aider de méthodes telles que la sylvothérapie ou encore l’écothérapie. Ces activités sont semblables à une méditation. Marcher, entourés de couleurs et de sons merveilleux, respirer l’air frais et l’odeur des arbres.

Les bienfaits des moments où on ralentit la cadence et où on se retrouve face à soi-même (ou à 2 ou en groupe mais dans la même optique) dans un cadre enchanteur, sont énormes. Cela engendre même des vitamines mentales, la diminution du stress, le gain en confiance, puis la stimulation de la créativité…Toutes ces belles choses sont à portée de main, il serait bien de juste leur laisser une place dans notre routine et vous deviendrez peut être un adepte de ces pratiques.

PRÉPARER VOTRE SÉANCE DE SYLVOTHÉRAPIE

Plusieurs manières s’offrent à vous, pour profiter des bienfaits de la nature.

  • La promenade en forêt

Il s’agit de l’activité la plus simple de la sylvothérapie pour la détente. Il est recommandé, pour un bain de forêt d’une demi-journée, de rester assis pendant environ 2 heures et marcher sur deux à trois kilomètres. D’après le spécialiste Dr Nippon, si vous voulez stimuler votre immunité, un bain de forêt prolongé sur trois jours et deux nuits, aura des effets significatifs sur votre organisme. Enfin, s’il s’agit de réduire le stress, une balade d’une demi-journée est efficace.

  • Le tree hugging ou plus communément appelé embrasser/enlacer un arbre

Pour cela choisissez un arbre qui vous attire, puis, comme si vous enlaciez un proche perdu de vu depuis longtemps, enlacer le tronc que vous avez choisi. Collez votre joue à lui, fermez les yeux, respirez doucement, profondément, demandez à votre mental de se taire et… goûtez, savourez vos ressentis aussi longtemps que vous en avez envie. Prenez le temps de réaliser cette expérience, offrez vous ce moment de bonheur.

  • La méditation

Une autre façon de se reconnecter à la nature et de pratiquer la sylvothérapie. Choisissez un arbre qui vous attire, saluez-le avec sincérité et respect, puis asseyez-vous à deux mètres de lui, tenez votre colonne vertébrale aussi droite que possible. Et c’est parti pour un temps de calme et de sérénité intérieur. Prenez le temps qui vous semble juste et bon pour vous. Essayez de ressentir les énergies qui circulent autour de vous, les énergies que la nature et les arbres peuvent vous transmettre.

 

Notre spot préféré!

Nous, on a adopté le “tree hugging”! A Paris, notre endroit préféré pour le pratiquer, c’est le parc des Buttes Chaumont dans le 19ème arrondissement. Vous y trouverez un séquoia géant de plus de 40 mètres, prêt à se laisser enlacer!

Et vous, vous avez tenté l’expérience? Vous vous sentez comment maintenant? Partagez votre ressenti ici avec nous!

l'art de l'auto-massage

L’art de l’auto massage en 5 étapes

l'art de l'auto-massage

L’auto massage en pratique, une parenthèse détente au coucher pour dormir détendu et relaxé :

L’idéal serait de pouvoir trouver dix petites minutes dans votre journée pour le pratiquer quotidiennement. Vous ne voyez pas comment les dégager dans votre emploi du temps ? Offrez-vous une séance de « do-in » une fois votre journée terminée, au moment de vous coucher.

  1. Vous venez de vous allonger dans votre lit, lumière éteinte, téléphone coupé.
  2. Frottez vos mains paume contre paume pour les réchauffer et les recharger. Posez les sur vos yeux fermés.
  3. Détendez-vous, prenez trois grandes et profondes respirations, videz votre esprit pendant une minute et vos mains pour abriter vos paupières. Vous sentez l’apaisement qui commence à s’installer dans votre corps.
  4. Déposez ensuite votre main gauche sur votre ventre et l’autre sur votre plexus solaire, situé au milieu de votre poitrine, entre vos côtes.
  5. Avec votre index et votre majeur, effectuez six petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre et douze dans le sens inverse (afin d’ouvrir le chakra du cœur) sur votre plexus de manière à dégager de l’espace dans cette zone
  6. Vous devriez pouvoir respirer plus profondément et sentir que de l’espace se libère dans votre poitrine pour accueillir de l’air purifié.

Pour ressentir encore plus de bénéfices et d’apaisement, avant de commencer votre rituel d’endormissement, déposez sur votre table de nuit un petit flacon d’huile essentielle de lavande qui sent bon la Provence et les souvenirs de vacances avec laquelle vous pourrez massez doucement votre plexus solaire.

La lavande, que vous pouvez également utiliser pour des troubles digestifs et respiratoires ou encore des migraines passagères, est très réputée pour son effet calmant qui favorise l’endormissement.

Le do-in ? You can do it !  

Découvrez comment vous donner un coup de boost pour attaquer votre journée en vous initiant à l’auto-massage… Toutes les bonnes astuces et idées pratiques se trouvent dans la box du mois d’août !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

sieste

Vous ferez bien une sieste d’été ?

Par ces températures caniculaires, vous n’avez pas rêvé de couper votre journée avec une petite sieste ? C’est si bon ! Et en plus, la sieste a de nombreux bienfaits !

Une sieste pour se requinquer

La sieste du début d’après-midi est idéale pour remettre votre cerveau en route, vous rendre le sourire et vous faire repartir du bon pied pour quelques heures de travail !

Au bureau, il est parfois un peu compliqué de s’offrir cette petite pause….

Une solution est de faire une sieste flash, d’une durée très courte (moins de 10minutes).

Vous pouvez la faire assise, à votre bureau, au moment où vos collègues partent déjeuner… ou allongée dans un parc à proximité du bureau.

Pour bien vous détendre et entrer dans le sommeil, je vous conseille :

  • de mettre une alarme,
  • de vous installer confortablement,
  • de vous concentrer sur votre respiration, en prenant de grandes inspirations en gonflant le ventre
  • de penser à un paysage agréable

Le petit bonus : amener un parfum, ou une huile essentielle relaxante et en mettre une goutte sur un mouchoir pour créer un rituel pour entrer dans votre moment de repos.

D’autres astuces pour faire une micro-sieste au bureau ? Repérer un toilette souvent vide, ou un espace de rangement, où vous ne serez pas dérangée, ou encore, identifier un petit parc à proximité ou une bibliothèque municipale !

Une sieste pour booster sa créativité

Savez- vous que faire la sieste stimule la créativité ? Parce que notre cerveau n’est pas totalement endormi pendant ce temps de repos. Il continue à travailler pour nous, à mettre en ordre les événements de la journée.

Ainsi il peut être intéressant de s’offrir une petite sieste avant de s’attaquer à un problème professionnel épineux !

Si vous n’arrivez pas à faire la sieste, une bonne alternative est de méditer. Les bienfaits seront similaires. Et comme cela n’implique pas de s’abandonner au sommeil, vous parviendrez peut-être plus facilement à lâcher-prise et à recharger vos batteries de cette manière !

Un lieu dédié à la sieste à Paris

Si vous êtes à Paris, je vous recommande ZZZen, le bar à sieste, installé dans l’un des très beaux passages de la Capitale.

J’Y VAIS !

ZZZEN BAR A SIESTE

29 Passage Choiseul, 75002 Paris.

Métros : 4 septembre, Bourse ou Pyramides
Horaires : du lundi au samedi, de 12h à 20h

retraite

Mettez votre corps à la retraite !

Et si vous faisiez du bien à votre corps en programmant une petite retraite toute en douceur, cet été, à la rentrée, dans un an ou une fois que vous aurez les économies adéquates ? Un objectif à déterminer dès maintenant pour profiter du plaisir anticipé de cette attente !

Se déconnecter de la vie citadine

Avec l’arrivée de l’été, les grandes villes paraissent d’autant plus étouffantes, non ?!

Notre corps se trouve contraint dans les transports en commun, notre respiration se fait plus difficile face à un pic de pollution… alors que l’été appelle au mouvement sans entrave, à la joie de respirer à grands traits l’air chaud chargé de l’odeur de l’herbe fraichement coupée…

Déménager est parfois un peu compliqué (mais si vous êtes dans ce cas de figure, on vous donne des astuces pour vous aider à déménager malin !), alors je vous suggère plutôt de programmer dès maintenant une petite parenthèse pour chouchouter votre corps.

Un massage, une sortie vélo à la campagne, un peu de natation dans la mer la plus proche… autant de petits moments pour revivifier votre corps !

Se connecter avec son corps

Pour un effet détente et connexion avec votre corps plus profond, pensez à organiser une petite retraite : un week-end entier ou toute une semaine pour redécouvrir les formidables capacités de votre corps.

Un moment unique pour (ré)apprivoiser ce corps que la ville, le stress, les complexes ou le manque de temps négligent un peu d’ordinaire, ça vous tente ?

Pour cela, vous pouvez  vous diriger vers des formules de retraites complètes, pour tous les goûts : cure ayurvédique à base de massages à Tapovan Normandie, stages méditation ou alimentation santé au Domaine du Taillé en Ardèche, Urban Break yoga, surf et détox avec Surf and the City dans les Landes. Une retraite qui peut s’envisager comme un beau cadeau à vous faire, un présent pour votre équilibre.

Et vous, avez-vous des bons plans pour un mettre votre corps à la retraite le temps d’un court séjour ?

yoga des yeux

Des yeux reposés avec le yoga

Vos yeux démangent, piquent et se fatiguent vite ? Découvrez le yoga des yeux, une gymnastique douce des mirettes qui permet un réel soulagement, voire même une amélioration de certains problèmes de vue.

Bougez vos yeux pour les détendre !

L’intérêt du yoga des yeux, c’est de vous aider à éviter la fatigue oculaire et à soulager vos yeux au quotidien. L’un des pères de cette méthode, William Bates, prétend que le yoga des yeux peut aussi améliorer la vue, en particulier celle des personnes myopes et astigmates.

Le yoga des yeux se base sur les observations des bienfaits et méfaits sur la vision de certaines postures, sur l’exploration du  lien entre le stress et la fatigue visuelle, sur les liens entre les yeux et le cerveau. Il propose une série d’exercices pour ré-éduquer ces différents aspects. Dans cette optique, l’amélioration de votre confort visuel ne passe donc pas par le port de lunettes mais par une petite gymnastique de 15 minutes au quotidien.

Vous qui passez des heures sur votre ordinateur, avec de beaux picotements et larmoiements des yeux à la clé et des cernes en bonus, est-ce que ça ne vous donne pas envie de tester quelques petits exercices pour supprimer vos migraines et sublimer votre regard ?

3 exercices pour débuter le yoga des yeux

Si vous souhaitez pratiquer le yoga des yeux, il existe un annuaire de professionnels qui pourront vous accompagner.

Et pour expérimenter un soulagement de vos yeux au quotidien, voici 3 exercices efficaces !

  • Frottez vos mains l’une contre l’autre, très fort. Puis placez vos mains en coupe, sur vos yeux fermés, sans laisser passer la lumière, pendant une bonne minute. La chaleur et l’obscurité vont décrisper vos yeux instantanément.
  • Asseyez vous bien droit et fermez les yeux. Prenez conscience de tous les muscles de votre visage et essayez de relâcher tous ceux qui sont crispés, en portant une attention particulière à la zone du regard. Paupières toujours fermées, faites tourner doucement vos yeux 3 fois dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse. Vous pouvez ensuite répéter l’exercice les yeux ouverts.
  • Toujours assis bien droit, fermez les yeux et respirez profondément. Puis ouvrez-les et regardez un point fixe proche de vous, puis portez votre regard vers un point fixe à l’horizon, loin de vous. Faites le va-et-vient du point proche au point éloigné une quinzaine de fois, en allant de plus en plus rapidement.

La clé pour ressentir un vrai mieux-être, c’est la régularité. Alors n’hésitez pas à pratiquer tous les jours !

love run

Du running et de l’amour !

Pour (re)trouver l’amour de la course à pied ou rencontrer l’amour en courant ou encore mettre votre chéri/votre meilleure amie au running, on a trouvé l’événement parfait : la Love Run !

Courir en étant attaché

Le concept de la Love Run est simple :

  • Vous courez 7 kilomètres avec un partenaire
  • Vous êtes lié par le poignet à ce binôme

La Love Run promet du fun, de la bonne humeur, une expérience de proximité inédite, le tout saupoudré d’un soupçon de sueur.

7 kilomètres, c’est une distance accessible, même pour les débutants, et tous les duos sont les bienvenus.

Alors, c’est l’occasion d’embarquer votre compagnon, votre coup de cœur, votre meilleur(e) ami(e), vos parents ou encore vos frères, sœurs ou collègues dans l’aventure de la course à pied !

Comme ce n’est pas la compétition qui prime, la Love Run est la course idéale pour vous initier.

Séduisant, pour renouer avec son corps et le mouvement, en douceur et dans la joie, juste avant le printemps ! Et pour vous imprégner pleinement des sourires qui ne manqueront pas d’accompagner cette drôle d’aventure en duo.

Pour plus de plaisir et d’échanges, plusieurs événements sont organisés autour de la Love Run : récompense des meilleurs duos (et on ne parle pas de ceux qui auront fait la meilleur performance !), animations originales dans le village et Love Run Festival !

La Love Run en pratique

C’est quand ?

A Paris, c’est le 19 mars : juste le temps de préparer un petit plan d’entraînement et de trouver votre partenaire !

Et la Love Run, ce n’est pas qu’à Paris ! Vous pouvez préparer vos baskets à Bordeaux, Villeneuve d’Ascq, Lyon, Brest, Marseille, Nantes, Rennes… et quelques autres villes en France.

Ça coute combien ?

Le billet standard coûte 65 Euros… mais on peut trouver des réductions.

Ce prix comprend l’inscription pour un duo et quelques goodies.

Soutenir une association

La Love Run célèbre le corps, le cœur et l’amour. Dans cette logique, elle soutient l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Vous aussi, vous pouvez faire un geste en achetant des lacets au profit de cette association, au moment de votre inscription.

Pour s’inscrire : rendez-vous sur le site Love Run

Gymnastique énergétique

Gymnastique énergétique, ça vous dit quelque chose ?

Cette pratique nous vient tout droit de la médecine énergétique chinoise. Oui, nous avons beaucoup de choses à apprendre de ces anciennes cultures.

Que demander de plus : allier détente physique et mentale. Ne vous êtes-vous jamais senti fatigué physiquement, mais aussi « psychologiquement » ?

La gymnastique énergétique vous permet d’affiner votre conscience corporelle, maîtriser vos états émotionnels à travers un travail sur les zones et points énergétiques de votre corps. Cette pratique est déployée sous diverses techniques telles que le Qi Gong pour la plus connue, qui signifie littéralement « travail de l’énergie ».

C‘est sûr, vous en avez déjà entendu parler. Cette pratique est de plus en plus utilisée comme méthode de développement personnel. Unissant corps et esprit sous des mouvements et postures corporelles, des exercices de respiration et de concentration. Se sentir bien dans son corps et dans sa tête, c’est un peu le Nirvana de tout le monde.